Après des années d’utilisation d’un baume pour peau atopiques #larocheposay j’avais beau tester toutes les marques bio/naturelles mais il a fallu me rendre à l’évidence : GROS ÉCHEC!
Ma peau était tellement sèche, déshydratée  que RIEN n’etait suffisant.

• Alors pourquoi ne pas essayer de la faire moi même ?

Les crèmes DIY ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple : il faut le savoir. Mais c’est comme la saponication, une fois qu’on est lancés, c’est pour le meilleur ! 
On peut varier les plaisirs, les huiles végétales, les huiles essentielles, les actifs… Un vrai bonheur !

Voici ma recette de base, toute simple :

  • Hydrolat (ou eau minérale) : 31gr
  • Huiles végétales : 15gr
  • Emulsifiant : 4gr
  • Conservateur (Cosgard) : 8 à 10 gouttes
    Ajouts facultatifs :
  • Huiles essentielles : 5 à 10 gouttes
  • Gel d’aloe vera : 3gr

La recette étape par étape plus bas… voyons déjà les ingrédients.

Les hydrolats

Les hydrolats sont une excellente option pour la phase aqueuse à la place de l’eau, car ils renferment de nombreuses vertues pour la peau. Par exemple, l‘eau de rose sera adapté a une peau sèche, mature. La fleur d’oranger ou l’ylang ylang pour les peaux ternes, la menthe ou l’hammamélis pour les peaux grasses, etc.

Je te conseille le blog de Mimi Tambouille qui a fait plusieurs articles sur les hydrolats !

Les huiles végétales

Idem pour les huiles végétales, elles sont puissantes et tu trouveras forcément LA bonne huile qui te correspond. Tu peux prendre n’importe lesquelles, juste attention aux indices de comédogénicité pour ne pas te retrouver avec des boutons et points noirs. On peut aussi mettre des beurres végétaux comme le beurre de karité, de mangue ou de cacao pour encore plus de richesse.

Je te renvoie vers mon article détaillé sur les huiles végétales pour que tu puisses trouver ta perle rare !

Les emulsifiants

C’est LA pièce maitresse de la crème hydratante : sans émulsifiant il n’y a pas de crème ! C’est l’élément qui va faire en sorte que l’eau et l’huile se mélangent pour former une seule matière dense.

Tu as le choix entre plusieurs type d’émulsifiants qui vont donner des textures différentes. Personnellement j’aime bien l’Olivem 1000 car il est facile a travailler et il laisse un petit film protecteur sur la peau. Il est bien entendu a base d’ingrédient naturel : l’olive !

Les conservateurs

La aussi c’est un indispensable. Dès que tu fais une préparation avec une phase aqueuse il te faut absolument sécuriser le tout avec un conservateur, pour ne pas que les bactéries et champignons viennent élire domicile.

Tu as le choix entre le Cosgard et le Leucidal ou encore le Naticide. Attention cependant à la vitamine E qui n’est pas adaptée pour les phases aqueuses, ou encore l’extrait de pépin de pamplemousse qui est moins stable que les autres.

La Recette étape par étape

1- Désinfecter tout le plan de travail & ses ustensiles

2- Verser dans un premier bol les 31gr d’hydrolat et le mettre a chauffer au bain marie. (PHASE A)

3- Dans un 2ème bol, mélanger 15gr d’huile et l’émulsifiant et le mettre également au bain marie.(PHASE B)

4- Une fois que les deux préparations ont atteint 70° et que l’emulsifiant est fondu, verser l’hydrolat dans le bol des huiles (Verser PHASE A dans la PHASE B). Attention a être vigilent il ne faut pas que les mélanges surchauffent au délà.

5- Fouettez énergiquement le mélange pendant 3mn minimum, jusqu’à temps que tout devienne homogène. Continuer a fouetter hors du feu, dans un bain marie d’eau froide cette fois-ci pour faire refroidir la préparation plus rapidement.

6- Une fois que le mélange est homogène, ajouter le conservateur et les ajouts choisis (Huiles essentielles, actifs cosmétiques, gel d’aloe, etc)

7- Verser dans un petit pot de 50ml et conserver 3 mois maximum !

Ma recette personnalisée peau sèche et déshydratée

  • Eau de Rose : 31gr
  • Huile d’avocat : 7.5gr
  • Huile d’Acaï : 7,5gr
  • Emulsifiant : 4gr
  • Cosgard: 10 gouttes
  • Gel d’aloe vera : 3gr

Les échecs

Comme je te le disais en intro, même si ce n’est pas compliqué à réaliser, cela peut être plus difficile que ca en à l’air. Il faut bien respecter les dosages et les étapes (notamment la chauffe a 70° des 2 éléments, tout en veillant a ne pas les faire surchauffer), et ne pas s’arreter de fouetter avant d’avoir obtenu la bonne consistance ! Sinon tu risques d’avoir un gros déphasage (eau et huile qui ne se mélangent pas) et ta crème sera alors inutilisable.

Si tu te rates plusieurs fois, ce n’est pas grave. Ca m’est arrivé et ca m’arrive encore ! Je suis qqun d’assez tête en l’air et distraite, ca m’arrive de laisser trop longtemps sur le feu, ou encore de dépasser les grammages…. Je suis humaine ! Et j’ai des crèmes déphasées, ca m’enerve mais je recommence jusqu’à ce que ca aille et en général, ca marche le coup d’après 😉

Publié par :aliceisnatural

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s